Edito de la semaine

Emploi. Et si on essayait autrement

3/4-Perspectives

 

Nul ne peut prévoir l'avenir. Et pourtant, pour qui sait regarder, l'avenir est déjà là.

Les grands problèmes sont écrits dans dans la démographie.

La pyramide des âges va certes évoluer mais elle est là pour longtemps et on y voit déjà demain. C'est notre vivier, avec sa base, son mitan, son sommet.

À la base sont les jeunes à élever, à préparer à la vie, à instruire, à habituer au travail. Force est de constater que nous ne savons plus très bien quelle est la finalité de ces tâches, ni comment les mener à bien.

Au sommet survivent les « vieux » qu'il faut nourrir, loger, soigner accompagner.

Sans lésiner sur les chiffres, tout cela fait cinq décennies à porter, à bras d'hommes et de femmes, par cinq autres décennies médianes numériquement équivalentes. Et qui sans se l'avouer, rêvent de ne pas porter toute la charge humaine.

Il faudra bien pourtant que « quelqu'un s'y colle ».

Sans vouloir se risquer dans une psychanalyse collective, on peut déceler dans la société un état d'esprit dominé par les canons du bon chic, du bon goût, du bon genre, du bien-vivre.

Les apports des populations immigrées sont d'une grande diversité par leurs provenances, leurs acquis culturels, leur langue, leurs moyens d'existence, leurs compétences, leurs capacités d'adaptation.

Leur accueil sans préparation, tant au niveau des « greffons » qu'au niveau des territoires receveurs, crée des difficultés matérielles bien réelles et aussi des rejets qui appellent des prestations spécifiques destinées aux individus et aux familles plus ou moins bien réparties, accueillies, et souvent réticentes.

Pour être provocateur on pourrait dire que cela se manifeste à la fois dans l'enseignement qui contribue à l'édification initiale des êtres humains, que dans la médecine et l'aide à la personne qui, en quelque sorte, en assurent la « maintenance ».

La médecine s'accommode mieux de cette diversité mais est quelque peu dépassée par la vague de la vieillesse qu'elle a elle même engendrée et qui déjà déferle. Mais la chirurgie ambulatoire n'est guère compatible avec la marche solitaire avec déambulateur.

Quoi qu'il en soit, tout prestataire des services indispensables préfère ne pas avoir de chef, aspire à être le chef de quelque chose, veut ne pas avoir trop de travail, espère maîtriser son emploi du temps, rêve d'être bien payé, exige un travail intéressant dans un cadre agréable.

C'est à la fois la quadrature du cercle et le cercle vicieux de la nomenclature.

Tout le monde veut des enfants, mais sans la contrainte des marmots.

Tout le monde veut pour les siens un enseignement de qualité. Mais la perspective de vouer une vie entière à la répétition détourne de très bons candidats de la fonction enseignante. On pressent la tendance des gens instruits à ne plus vouloir affronter les réticences du petit monde obscurantiste des enseignés engagés en résistance.

Des érudits caressent en secret le rêve de n'enseigner que des gens instruits. Ce n'est pas par hasard que nombre d'entre eux « pantouflent » dans l'édition, la communication, le spectacle, la création artistique, la politique, grande dispensatrice de cette « pédagogie » qui n'est que propagande.

Qu'il s'agisse d'enseignement, de médecine, d'assistance paramédicale ou d'assistance sociale, notre société est confrontée aux réalités démographiques qui expliquent l'inégalité et le coût des prestations, la médiocrité de certains résultats, l'insuffisance des effectifs pourtant pléthoriques comme le montrent les comptes d'apothicaires établis et échangés par la sécurité sociale et les mutuelles.

Il n'est jamais trop tard pour mieux faire. Mais pour réduire les divisions, les discriminations, et le nombre des échecs, il faudra d'abord admette que nul système monolithique ne pourra appréhender tous les problèmes dans leur diversité croissante.

Pour mieux prendre en charge malades, handicapés, exclus sociaux et nouveaux venus démunis, il faudra sans plus tarder, avec moins de bureaucratie et plus d'humanité, s'occuper des êtres humains, seconder les grands « systèmes historiques » par des réseaux de petites structures réactives, disposant de personnel aptes à s'adapter au terrain et aux problèmes qui s'y posent.

Certes le gai savoir sera toujours dispensé par des grand-messes d'amphithéâtre . Mais pour relever les relégués il faut aussi réinstaurer des structures, des méthodes, des financements, des statuts, apparentés à ceux du défunt préceptorat.

La future classe des actifs ne sait pas encore qu'elle ne sera jamais assez nombreuse pour se prélasser. Qui osera lui dire qu'elle va devoir augmenter son rendement pour ne pas crouler sous la charge des jeunes ou vieux hors d'état ou de possibilité de produire ?

Un triple objectif s'impose déjà à elle : se prendre en charge, prendre en charge les plus jeunes, se préparer à assumer elle-même ses vieux jours.

Il est temps de substituer le principe de responsabilité personnelle au sacro-saint principe de solidarité par répartition « que le monde entier nous envie » mais qui a trouvé ses limites. Les marcheurs commencent à percevoir cette nécessité à l'horizon.

Il leur reste a bien ajuster leurs bésicles.

 

Pierre Auguste

Le 23 mai 2018

 

 

 

 

 

Enligne en quelques chiffres et dates

Enligne en quelques chiffres et dates

 

Enligne vous souhaite une bonne année 2017


2017Des signes de reprise ont été perceptibles depuis quelques mois.
Ils n'épongent pas encore le déficit gigantesque de création d'activité de ces dernières années.
Ce déficit provient-il d'un déficit de rêves ou d'un déficit de réalisme ?

Nous souhaitons à chacun des rêves : les plus simples et les plus magnifiques.
Nous souhaitons à chacun la réalisation de ses rêves : des plus simples aux plus extraordinaires.
Tous les rêves sont réalisables si l'envie et la volonté sont là.
Tous les rêves sont réalisables si chacun n'en empêche pas la réalisation.

Enligne vous souhaite une bonne année 2017.

 

35.000 followers



merci35.000 Followers sur notre page facebook 

Vous êtes 35.000 à nous suivre sur notre compte facebook https://www.facebook.com/cvemploimissionstageenligne

Le rythme de plus de 2.000 par semaine se poursuit et s'accélère

Continuez de vous inscrire directement sur nos sites : Soyez en bonne place dans notre candidathèque et mettez à jour votre cv régulièrement.

N'oubliez pas que plus d'un tiers de nos clients achètent des abonnements d'accès à la cv-thèque sans passer d'annonce.

 

 

prélèvement mensuel

SepaLogoEN FRToutes vos annonces enligne, plein accès à la cvthèque et emailings pour 105€ ht par mois

A la demande de certains de nos clients, nous avons mis en oeuvre un système de prélèvement automatique mensuel pour nos solutions de recrutement annuels. Il permet de soulager la trésorerie et d'optimiser les processus de recrutement.

Ainsi, le pack intégral 1 an peut maintenant être débité de votre compte par prélèvement de 126 euros ttc par mois ( 105 €ht + 21€ de tva).

Le pack stagiaire 1 an peut vous être débité mensuellement pour 24 euros ttc par mois (20€ht + 4€ de tva).

Cette offre s'applique aux structures qui recrutent tout au long de l'année : entreprises, institutions, cabinets de recrutement, agence de communication RH...

Pour rappel :
Le pack intégral 1 an vous permet de passer toutes vos offres d'emplois et de stages sur l'ensemble de notre plate-forme ( France et international) pendant 1 an et d'accéder à l'ensemble des candidathèques (emploi et stages) Voir offre complète ici

Le pack stagiaire 1 an vous permet de passer toutes vos offres de stages sur l'ensemble de notre plate-forme ( France et international) pendant 1 an et d'accéder à la candidathèquede stagiaires. Voir offre complète ici

Ce service est particulièrment adapté aux agences d'intérim, aux recruteurs et aux entreprises qui effectuent plus de 5 recrutements par mois.

Deux exemples d'utilisation :
Montez votre réseau d'agents commerciaux en France
Montez votre réseau d'agents-commerciaux en Europe
en 1 an pour 105 € par mois

Le processus est simple : passez en ligne la commande annuelle que vous souhaitez.
Puis appelez nous au 07 88 00 24 68 pour que nous vous fassions parvenir l'avenant au contrat et le formulaire de mandat SEPA.
Les prélèvements débuteront le mois suivant.

 

Bonne rentrée à tous !!!

cheminL’été a été calme pour un grand nombre d’entre vous, nos statistiques nous l’ont montré.

Il faut dire que divers événements survenus au cours de l’année écoulée et le début de l’été ont atteint le moral de chacun et il était nécessaire pour tous de faire un vrai break.

Les signes de reprise que nous avions perçus avant les vacances réapparaissent depuis quelque jours. Ils montrent un pays vivant, qui a une grosse envie de vivre et de se projeter.

Nous percevons que chacun apprend progressivement à conduire l’action au milieu des incertitudes car c’est le seul moyen de ne pas disparaître.

Bon courage à chacun et chacune pour cette rentrée.

Bonne rentrée à tous !!!

 

Quelle chance !!!

75 titanic ...“Je n’ai pas eu de bol”... Chacun a entendu cette expression au travail, à la maison, dans les médias, Que cache le plus souvent cette locution ?
Elle sous tend tout d’abord le résultat d’une action comportant des risques, perçus ou non. Ce résultat est identifié comme un échec ou un semi échec, plus globalement un écart entre les attentes et les résultats concrets obtenus.
Ceci peut provenir d’une erreur d’objectif ou bien d’une erreur de chemin emprunté pour atteindre l’objectif : de moyens mis en oeuvre. Certes, des événements intérieurs et extérieurs au périmètre de l’action peuvent interférer, mais il est de la responsabilité de l’initiateur de l’action d’étudier les risques par cercles concentriques...

Lire la suite...

 

Les pompiers pyromanes

heroChacun connaît quelqu’un, qui, après avoir déclenché une simple bourde ou une grande catastrophe, se félicite bruyamment de son héroïsme d’avoir corrigé le problème prévisible de tous.

Vous pouvez facilement observer ce comportement chez certains de vos enfants, vos collègues, collaborateurs, fournisseurs ou une partie du personnel politique de tous bords...

Lire la suite...

 

Humour : Un DRH zélé

 

90_dirigeants2.jpgUn président de société reçoit en cadeau un billet d'entrée pour une représentation de la Symphonie Inachevée de Schubert.

Ne pouvant s'y rendre, il passe l'invitation à Didier G., son Directeur des Ressources Humaines.

Seule condition, que le DRH lui fasse un mémo sur la qualité du concert.

Le lendemain matin, le président trouve sur son bureau le rapport de Didier G., le DRH :

Lire la suite...

 

Licenciement pour faute grave pour un CV mensonger

 juridiqueCa y est, la cour de cassation a jugé le 25 Novembre 2015 que le licenciement pour faute grave était justifié dès lors que l’employé avait volontairement menti sur la réalité de son parcours professionnel antérieur à l’embauche, en particulier sur son CV...

 

Lire la suite...

 

cv, emplois, missions, freelances, stages et stagiaires à l'international

geographiqueEnligne vient de finir la mise à jour du site enligne-int.com.
Ce site est dédié aux offres et aux demandes à l'international.

Vous cherchez des cv, des emplois, des missions, des freelances, des stages ou des stagiaires à l'international, ce site est fait pour vous.

Enligne-int.com

 

Les boussoles sud

75 boussole sudVous connaissez probablement dans votre entourage proche ou éloigné, quelqu’un qui, quelle que soit la décision qu’il prenne, choisit entre deux solutions systématiquement la pire.

Il a le plus souvent un mauvais diagnostic donc forcément un mauvais plan d’action. S’il a un diagnostic juste, il met en oeuvre un mauvais plan d’action. Si le diagnostic et le plan d’action sont justes, il les met en oeuvre trop en avance ou en retard...

 

Lire la suite...

 

Humour de fin d'année

 maisonL'enfer est pavé de bonnes intentions

Un peu d'humour pour attaquer la fin de l'année...

 

-------------------------------

- NOTE DE SERVICE -

De : Sophie Dupont - Direction des Ressources Humaines

A : Tous les salariés

Date : 01 / 12

Sujet : Fête de Noël

Chers Tous,

Je suis heureuse de vous informer que la Fête de Noël de notre entreprise aura lieu le 23 Décembre, à partir de midi, dans le restaurant de l’entreprise.

Il y aura un bar avec tout un choix de boissons !

Nous aurons aussi un petit groupe musical amateur qui chantera des chants de Noel, alors n'hésitez pas à chanter avec lui.

Et ne soyez pas surpris de voir arriver notre PDG déguisé en Père Noël !!!

Le sapin sera illuminé à partir de 13H00.

Les échanges de cadeaux entre les membres du personnel pourront se faire à partir de ce moment-là.

Cependant, pour ne gêner personne financièrement, aucun présent ne devra dépasser une valeur de 10 Euros.

Joyeux Noël à vous tous et à vos familles.

Cordialement, Sophie...

 

Lire la suite...

 

Pub securite enligne

Un clin d'oeil aux drh en quête de spécialistes de la sécurité

 

Résiste !!!

resisteL’état de sidération provoqué par les odieux attentats de ce week-end est un des objectifs des terroristes. Nous l’avons remarqué en Janvier, des événements de ce type provoquent un ralentissement des recrutements.

Le pays résistera mieux s’il redevient fort économiquement et si ses idéaux sont incontestables.

La meilleure réponse collective aux agressions qui ont été perpétrées, passe par des décisions individuelles des entreprises de ne pas laisser déstabiliser l’économie qui redémarre. Nous invitons nos entreprises clientes à ne pas ralentir la reprise des recrutements que nous signalions il y a quelques semaines.

Poursuivez vos recrutements tels qu’ils étaient décidés : c’est la réponse responsable et raisonnée à ceux qui essayent de vous atteindre.

 

Résistez à la tentation de l’attentisme.

Résistez en agissant.

Résistez en recrutant...

 

pub cariste

Un clin d'oeil aux drh en quête de caristes

 

Humour : une DRH en enfer

feuUn jour, alors qu'elle marchait dans la rue, une femme DRH à qui tout avait réussi fut tragiquement heurtée par un autobus et mourut. Son âme arrive au Paradis où elle est accueillie par St Pierre.
- Bienvenue au Paradis, dit St Pierre. Ce que nous allons faire c'est vous laisser passer un jour en Enfer et un jour au Paradis et ainsi vous pourrez choisir ou vous voudrez passer l'éternité.


- Je pense que j'ai déjà fait mon choix. Je préfère rester au Paradis dit la femme.
- Désolé mais nous avons des règles.


Et ainsi St Pierre emmena la DRH dans un ascenseur qui descendit en Enfer...

Lire la suite...

 

Le point sur la réglementation des stages au 28 Octobre 2015

vignette stagiairesLe décret relatif à l'encadrement des stages a été publié au Journal Officiel le 28 octobre.
Les règles dépendent de la taille des entreprises.

Ce décret fixe le nombre maximal de stagiaires qu’une entreprise peut recevoir :

- Pour une entreprise de moins de 20 salariés, il est désormais interdit de signer plus de 3 conventions de stages simultanément.

- Pour une entreprise de 20 salariés et plus, le quota est fixé à 15% de l’effectif total “arrondi à l’entier supérieur”.

Lire la suite...

 

Vive l’entreprise !!!

 

jaimemaboite1.pngAu moment ou quelques excités d’une grande compagnie d’aviation civile ont montré une image destructrice de la France, de ses entreprises, et de leur entreprise en particulier, l’excellente étude « J’aime ma boîte – OpinionWay » nous a donné l’envie de faire une déclaration d’amour à l’entreprise.

 

 

66% des Français aiment leur entreprise.

( 73% dans les PME et 54% dans les grands groupes )

 

 

 

Lire la suite...

 

Reprise : le verre à moitié plein

verre moitie pleinC’est l’histoire de deux vendeurs qui se retrouvent dans une ville régionale d’un pays en voie de développement. Ils sont concurrents et commercialisent des chaussures. Tous les soirs, ils se retrouvent dans le seul hôtel restaurant de la région pour manger un morceau, faire le point au téléphone avec leurs directeurs commerciaux respectifs et se reposer après leur tournée. Le premier explique à son chef ...

Lire la suite...

 

Quelques citations à méditer pendant l'été

pharePour continuer sur la mise en oeuvre du changement, voici 19 citations à méditer pendant votre été...

 

 

"Il vaut mieux penser le changement que changer le pansement"

Francis Blanche

....

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 3 de 9

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
229 Visiteurs connectés