Edito de la semaine

Création d'emploi. 1-L'Enfance de l'Art

 

Pour survivre l'humanité a toujours exploité la nature, d'abord par la cueillette, la chasse et la pêche. Pour gagner du temps, s'épargner des fatigues, créer des ressources et constituer des stocks, l'homme a inventé l'agriculture et l'élevage.

Pour créer, transformer, conserver, distribuer ou accumuler les ressources, furent progressivement développés le commerce, l'industrie, la spécialisation, la division et l'organisation du travail.

Force est de constater que la création d'emploi est restée quelque peu à la traîne.

La création d'emploi est un savoir-faire en enfance. Comme c'est un savoir, Auguste Comte (1798-1857) aurait dit qu'elle en est encore en l'état religieux ou métaphysique et qu'elle a un long chemin à parcourir pour en venir à l'état positif et devenir une science.

Pour employer un langage dans l'air du temps écologiste, on pourrait dire que la création d'emploi est en son état naturel et en sa génération spontanée, sans finalité d'ensemble, sans plan connu, sans gouvernance. En son âge d'or en quelque sorte.

Certes le pays de Colbert sait prendre l'initiative de grands et beaux projets créateurs d'emplois. Mais on sait les lourdeurs, les délais, les coûts, les erreurs et les abus que peuvent produire l'étatisme et la bureaucratie administrative. Ces interventions ne sont pas généralisables et doivent être circonscrites par une sphère dans laquelle nul autre que les pouvoirs publics n'en a la volonté ni la capacité technique, administrative ou financière.

Depuis de nombreuses décennies nos dirigeants sont habités par une conception de l'emploi « marchand » qui s'apparente à la cueillette, à la chasse et à la pêche de ce que produit spontanément la « nature économique » qui est hors de possibilité de tout faire.

Il reste surtout à apprendre à répartir les rôles entre le différents acteurs de cette hydre aux mille têtes que constituent les faits et les réalités économiques.

Forçons un peu le trait pour en résumer les caractéristiques in-conciliées :.

Les riches et les financiers voient dans la création d'emploi le moyen de constituer, de faire croître et de conserver des capitaux.

Sans le dire, les patrons voient dans le chômage un réceptacle pour licenciés et une réserve de main d’œuvre disponible.

Selon les circonstances, l'entrepreneur indépendant voit la création d'emploi comme un amplificateur d'activité, un réducteur des délais, un stabilisateur d'assiette de son œuvre, une source de difficultés en grappes, un risque financier...

Le prolétaire comme vous et moi voit dans l'emploi non seulement sa source de subsistance, mais aussi quelquefois comme un hobby, un sacerdoce, un pis-aller, une sinécure.

Grands ordonnateurs des processions, les syndicats appellent l'emploi sur l'air des lampions et des candélabres par eux bénits conformément aux écritures de leurs saints doctrinaires. Grands défenseurs du travailleur sacré, ils lui donnent toujours raison quoi qu'il fasse. Ils protestent vaillamment quand ils entendent prononcer le mot paresse.

Les administrations publiques comptent les trains de mesures que les hommes politiques mettent sur les rails de la fiscalité pour financer leurs bonnes œuvres, rémunérer les agents publics, faire fonctionner les grands services publics de ceci ou de cela.

C'est ainsi qu'en notre monde moderne et en notre pays rien ne va tout à fait comme il faudrait pour contenter tout le monde.

L'information surpassant souvent la communication lénitive, la création d'emploi finit par apparaître comme elle est, en son état de nature, aléatoire, buissonnante, ébouriffée, religieuse, métaphysique.

En des temps ruraux aujourd'hui oubliés, on faisait des processions en portant des bannières pour demander au ciel d'envoyer la pluie ou le soleil.

L'homme, qui fut toujours un grand marcheur, défile aujourd'hui en portant des banderoles pour que le ciel politique lui envoie des emplois, les distribue, les conserve. Mais en nos temps urbains, l'urbanité est souvent en défaut. L'homme s'impatiente et menace de casser tout ce qui marche afin que tout ce qui ne marche pas puisse enfin marcher mieux.

 

Un peu perdus dans la diversité des chemins possibles, les jeune gens se laissent prendre dans le tourbillon des engouements. Ils contribuent ainsi à accroître la concurrence à laquelle ils seront confrontés. Ce n'est pas par hasard qu'ils se pressent dans des filières sans grands débouchés comme la sociologie. Mais ils ne savent pas que cette discipline n'a guère besoin de sociologues pour ensemencer les jachères de la société. Il y faut des actes, non des intentions et des discours.

Notons au passage qu'Auguste Comte, père putatif de la sociologie, entra à l'école Polytechnique à seize ans, âge auquel de nombreux jeunes d'aujourd'hui ne savent pas lire, ni écrire, ni compter.

Ce cher Auguste interpelle aussi les intellectuels d'aujourd'hui :

« À partir de Socrate et de Platon, les discoureurs prévalent sur les penseurs. »

 

Pierre Auguste

Le 10 janvier 2018

 

 

L'agilité enligne

 

http://enligne-fr.com

 

La mobilité enligne

 

http://enligne-fr.com

 

 

Normandie enligne

 

http://enligne-fr.com/normandie

 

 

Calvados enligne

 

http://enligne-fr.com/calvados

 

 

Bayeux enligne

 

http://enligne-fr.com/bayeux

 

 

Caen enligne

http://enligne-fr.com/caen

 

 

Lyon enligne

http://enligne-fr.com/lyon

 

 

Analyse de cause au service de la compréhension

complexiteEn technique d’analyse de causes, il est nécessaire d’étudier l'enchaînement des faits pour comprendre ce qui est.

Un angle d’attaque, peu pratiqué en particulier par la sphère médiatique, porte sur l’analyse de la non existence de certains faits dans les enchaînements étudiés.

L’actualité nous apporte tous les jours des exemples de ces analyses tronquées.

 

Un dossier portant sur des actes moralement contestables commis par un candidat à l’élection présidentielle française est communiqué à la presse 2 mois avant une élection présidentielle et 1 mois après des primaires d’un parti politique.

Les faits portent sur une période de 185 mois répartis entre Avril 1986 et Novembre 2013.

Lire la suite...

 

Pub enligne

 

Enligne remercie ses 36.000 abonnés Facebook

Enligne-fr.com remercie ses 36.000 abonnés Facebook
https://www.facebook.com/cvemploimissionstageenligne

Mis à jour ( Mercredi, 22 Mars 2017 20:51 )

 

Nouvelle forme du magazine Enligne

Enligne a changé la maquette de son magazine.

magazine

Enligne vient de changer la maquette de son magazine.
Vous pouvez la voir ici

http://enligne-fr.com/magazine

 

Pub de Enligne

La nouvelle pub de Enligne

 

Enligne en quelques chiffres et dates

Enligne en quelques chiffres et dates

 

Enligne vous souhaite une bonne année 2017


2017Des signes de reprise ont été perceptibles depuis quelques mois.
Ils n'épongent pas encore le déficit gigantesque de création d'activité de ces dernières années.
Ce déficit provient-il d'un déficit de rêves ou d'un déficit de réalisme ?

Nous souhaitons à chacun des rêves : les plus simples et les plus magnifiques.
Nous souhaitons à chacun la réalisation de ses rêves : des plus simples aux plus extraordinaires.
Tous les rêves sont réalisables si l'envie et la volonté sont là.
Tous les rêves sont réalisables si chacun n'en empêche pas la réalisation.

Enligne vous souhaite une bonne année 2017.

 

35.000 followers



merci35.000 Followers sur notre page facebook 

Vous êtes 35.000 à nous suivre sur notre compte facebook https://www.facebook.com/cvemploimissionstageenligne

Le rythme de plus de 2.000 par semaine se poursuit et s'accélère

Continuez de vous inscrire directement sur nos sites : Soyez en bonne place dans notre candidathèque et mettez à jour votre cv régulièrement.

N'oubliez pas que plus d'un tiers de nos clients achètent des abonnements d'accès à la cv-thèque sans passer d'annonce.

 

 

prélèvement mensuel

SepaLogoEN FRToutes vos annonces enligne, plein accès à la cvthèque et emailings pour 105€ ht par mois

A la demande de certains de nos clients, nous avons mis en oeuvre un système de prélèvement automatique mensuel pour nos solutions de recrutement annuels. Il permet de soulager la trésorerie et d'optimiser les processus de recrutement.

Ainsi, le pack intégral 1 an peut maintenant être débité de votre compte par prélèvement de 126 euros ttc par mois ( 105 €ht + 21€ de tva).

Le pack stagiaire 1 an peut vous être débité mensuellement pour 24 euros ttc par mois (20€ht + 4€ de tva).

Cette offre s'applique aux structures qui recrutent tout au long de l'année : entreprises, institutions, cabinets de recrutement, agence de communication RH...

Pour rappel :
Le pack intégral 1 an vous permet de passer toutes vos offres d'emplois et de stages sur l'ensemble de notre plate-forme ( France et international) pendant 1 an et d'accéder à l'ensemble des candidathèques (emploi et stages) Voir offre complète ici

Le pack stagiaire 1 an vous permet de passer toutes vos offres de stages sur l'ensemble de notre plate-forme ( France et international) pendant 1 an et d'accéder à la candidathèquede stagiaires. Voir offre complète ici

Ce service est particulièrment adapté aux agences d'intérim, aux recruteurs et aux entreprises qui effectuent plus de 5 recrutements par mois.

Deux exemples d'utilisation :
Montez votre réseau d'agents commerciaux en France
Montez votre réseau d'agents-commerciaux en Europe
en 1 an pour 105 € par mois

Le processus est simple : passez en ligne la commande annuelle que vous souhaitez.
Puis appelez nous au 07 88 00 24 68 pour que nous vous fassions parvenir l'avenant au contrat et le formulaire de mandat SEPA.
Les prélèvements débuteront le mois suivant.

 

Bonne rentrée à tous !!!

cheminL’été a été calme pour un grand nombre d’entre vous, nos statistiques nous l’ont montré.

Il faut dire que divers événements survenus au cours de l’année écoulée et le début de l’été ont atteint le moral de chacun et il était nécessaire pour tous de faire un vrai break.

Les signes de reprise que nous avions perçus avant les vacances réapparaissent depuis quelque jours. Ils montrent un pays vivant, qui a une grosse envie de vivre et de se projeter.

Nous percevons que chacun apprend progressivement à conduire l’action au milieu des incertitudes car c’est le seul moyen de ne pas disparaître.

Bon courage à chacun et chacune pour cette rentrée.

Bonne rentrée à tous !!!

 

Quelle chance !!!

75 titanic ...“Je n’ai pas eu de bol”... Chacun a entendu cette expression au travail, à la maison, dans les médias, Que cache le plus souvent cette locution ?
Elle sous tend tout d’abord le résultat d’une action comportant des risques, perçus ou non. Ce résultat est identifié comme un échec ou un semi échec, plus globalement un écart entre les attentes et les résultats concrets obtenus.
Ceci peut provenir d’une erreur d’objectif ou bien d’une erreur de chemin emprunté pour atteindre l’objectif : de moyens mis en oeuvre. Certes, des événements intérieurs et extérieurs au périmètre de l’action peuvent interférer, mais il est de la responsabilité de l’initiateur de l’action d’étudier les risques par cercles concentriques...

Lire la suite...

 

Les pompiers pyromanes

heroChacun connaît quelqu’un, qui, après avoir déclenché une simple bourde ou une grande catastrophe, se félicite bruyamment de son héroïsme d’avoir corrigé le problème prévisible de tous.

Vous pouvez facilement observer ce comportement chez certains de vos enfants, vos collègues, collaborateurs, fournisseurs ou une partie du personnel politique de tous bords...

Lire la suite...

 

Humour : Un DRH zélé

 

90_dirigeants2.jpgUn président de société reçoit en cadeau un billet d'entrée pour une représentation de la Symphonie Inachevée de Schubert.

Ne pouvant s'y rendre, il passe l'invitation à Didier G., son Directeur des Ressources Humaines.

Seule condition, que le DRH lui fasse un mémo sur la qualité du concert.

Le lendemain matin, le président trouve sur son bureau le rapport de Didier G., le DRH :

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 2 de 9

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
404 Visiteurs connectés