Edito de la semaine

Le temps de faire les choses

 

Nous avons tous nos tics de langage. Ils signalent les ornières de l'intellect. Même en naviguant sur les sommets on peut s'y embourber.

J'ai appris de nos meilleures sources qu'il faut tout transformer en même temps : L'Univers, le Monde, l'Europe, la République, les collectivisé locales, ma façon de penser, mes habitudes, et les tiennes camarade. Fichtre ! Il va falloir qu'Hercule nous aide un peu car en voyant l'enthousiasme ambiant, je crains que toi et moi, nous devrons tout refaire nous-mêmes. Le grand maître de la création n'a qu'à bien se tenir. Et à dégager. Il nous faut d'abord avoir place libre.

Je suis dans la phase préparatoire. Je dois décider par quoi commencer. Mon expérience de l'action me complique un peu la tâche.

Il m'est notamment revenu en mémoire une observation d'un excellent homme que je pressais pour obtenir plus rapidement bonne fin à un projet professionnel : « Monsieur vous êtes ici en Charente Maritime. Il faut trois ans pour faire une huître et sept ans pour faire un cognac. » J'en ai tiré la confirmation qu'il vaut mieux avoir une idée du temps qu'il faut pour faire les choses. Et aussi qu'il faut compter avec la psychologie et la culture dominantes. Mais notre pays divers et versatile ne sait jamais très bien ce qui le domine. On peut tout en attendre, comme du département qui a inventé le quart d'heure Charentais selon lequel on est en avance tant que l'on n'a pas quinze minutes de retard. Il a donné à la France Agrippa D'Aubigné, Bernard Palissy, le docteur Guillotin, Pierre Loti. Il a aussi érigé une statue à la gloire de son barde Goulebenéze.

Taquinerie mise à part, il manque sans doute à la science économique de disposer de catalogues qui donneraient des indications utiles sur les temps de production et les liens d'interdépendance des différents produits.

Il semble en effet que les économistes soient un peu enfermés dans des approches synthétiques approximatives, des agrégats inappropriés, des statistiques rétrospectives par nature et manquent d'instruments d'analyse et de prévision.

C'est sans doute ce qui explique la floraison de spécialités économiques et la pénétration de toutes les structures de la société par des économistes de ceci ou de cela. Administrations, organismes sociaux, entreprises, secteurs d'activité, établissements d'enseignement et de recherche, structures de santé, ont certes des spécificités mais s'attachent une pléthore de spécialistes qui se partagent en écoles antagonistes, compliquent l'accès à la connaissance, perpétuent les palabres, retardent les décisions.

Il a fallu quarante ans à notre pays pour multiplier le nombre des économistes, inhiber l'économie, installer le chômage, obérer la balance commerciale, accroître la dette, et les déficits. ! Faut-il y voir et la cause et les effets ?

Quittons un peu le mode taquin pour faire un peu de provocation. 

Les économistes aiment les doctrines. Chacun élabore ses théories qui s'ajoutent les unes aux autres sans s'y substituer. La science économique est faite de strates qui ont chacune leurs thuriféraires.

Pour exister, on publie ses idées on hante les plateaux de télévision. Nous voyons ainsi s'opposer le libéralisme et le dirigisme, l'offre et la demande, Marx et Smith, Keynes et Shumpeter, Galbraith et Friedman.

Pour assagir l'argent dépensé on pourrait par exemple instaurer un numerus clausus pour les économistes afin de diminuer le nombre de ceux qui risquent de se tromper !

Avec tant de disciples et de conseillers faut-il s'étonner qu'un homme politique ne croie qu'à la communication, espère relancer par un coup de sifflet une économie pendant quarante ans inhibée, et nous annonce que la croissance est là quand elle est là-bas ?

La première chose à faire chez-nous est de redresser l'économie. Mais le malheur veut que les Hercule qui ont en charge la société n'ont pas faim, n'ont pas froid, savent où dormir ce soir, peuvent penser à autre chose. Ils tiennent toujours le même discours.

Hercule veut qu'on se remue,
Puis il aide les gens. Regarde d'où provient
L'achoppement qui te retient....

Aide toi, le ciel t'aidera.

La Fontaine. (1621-1695) Le chartier embourbé

Pierre Auguste

Le 19 septembre 2018

 

alt 

 

Enligne vous souhaite une bonne rentrée

 

Enligne-fr.com vous souhaite une bonne rentrée : cv, emplois, missions et stages sur 3.000 sites spécialisés à proximité de chez vous

 

Mis à jour ( Mercredi, 05 Septembre 2018 11:49 )

Lire la suite...

 

4 Résolutions de rentrée

rentréeComme chaque année vous revenez de vos vacances d’été avec des “bonnes résolutions”.

La rupture des mois d’été vous a été profitable : vous avez emmagasiné de l’énergie, vous vous êtes reposé, vous avez pris le temps de faire ce que vous n’aviez pas le temps de faire, vous avez pris du temps pour vous… ou vous vous êtes autorisé à ne rien faire.

Prenez des résolutions certes, mais des résolutions tenables que la première contrariété venue ne pulvérisera pas...

Mis à jour ( Mercredi, 12 Septembre 2018 08:44 )

Lire la suite...

 

10 règles incontournables pour trouver un emploi

10 règles incontournables pour trouver un emploi

 

10_cible.jpg1 - Sachez ce que vous voulez faire :
Ne demandez pas aux recruteurs et aux employeurs de deviner à votre place ce que vous voulez faire. Ne vous présentez pas auprès d’eux avec une offre de services floue.

Pensez ce que vous êtes : faites un bilan des compétences et des valeurs ajoutées que vous pouvez proposer à vos futurs employeurs. Parmi ces compétences, identifiez celles qui vous apportent le plus de plaisir et celles où vous êtes particulièrement performant.

 

2 - Reliez vos envies aux besoins du marché :

Analysez les besoins du marché. Même si c’est ce que vous avez très envie de faire, les postes de “tailleurs de silex” sont devenus plus que rares. Identifiez les métiers en “tension” et ceux en progression. Identifiez par quel chemin vous pouvez passer de A (vos compétences) à B (les compétences requises pour le métier qui vous fait envie). Cherchez sur internet les formations qui vous permettent d’acquérir les compétences requises. (Pratiquement toutes les formations existent gratuitement sur internet.) ...

Mis à jour ( Mardi, 05 Juin 2018 16:42 )

Lire la suite...

 

Portrait de DRH 2 Dorothée Vincent Tous les chemins mènent à la fonction de DRH

Dorothée VincentJe suis humaniste et utopiste, dit Dorothée. Humaniste, parce que, depuis l’adolescence, je suis curieuse de l’autre. Elle ajoute qu’elle aurait aimé faire des études de psychologie, mais que les circonstances en ont décidé autrement. Curieuse de l’autre et de comment il fonctionne ; curieuse aussi de ses failles, de ses blessures. Manière peut-être de ne pas rester centrée sur son propre fardeau, tout ce qu’il y a dans le sac à dos, dit-elle. Utopiste parce que Dorothée défend l’idée que l’entreprise est un endroit où chacun peut grandir, s’épanouir, trouver sa place, et pas un endroit qui maltraite et rend malade. J’aime défendre cette idée dans mon métier, dit-elle.

Mis à jour ( Mardi, 05 Juin 2018 17:03 )

Lire la suite...

 

Lettre ouverte au Président de la République et aux premiers de cordées

1er cordeeMonsieur le Président,

 

Depuis votre élection, nous mettons nos espoirs, en plus de notre travail, dans le succès de votre politique. Nous observons avec satisfaction votre énorme volonté et l’énergie que vous déployez pour redresser la situation du pays. Nous ne partageons pas toutes les façons de faire de votre gouvernement, mais nous comprenons que vous n’avez pas, non plus, des tâches faciles.

 

Vous avez utilisé la métaphore du premier de cordée pour désigner les chefs d’entreprises.

Nous avons apprécié votre parole de valorisation du travail de millions de dirigeants qui, pendant de longues années, se sont fait copieusement insulter et inquiéter par les ennemis de tous poils du capital et de l’entreprise...

Mis à jour ( Mardi, 29 Mai 2018 16:19 )

Lire la suite...

 

10 règles utiles pour réussir le changement

 changement 

1 - Faites avec les gens et non contre eux : Le premier principe pour mener à bien un changement, c’est que celui-ci doit être mis en oeuvre avec les gens et non sans eux et encore moins contre eux.

 

2 - Proposez une ambition et non amputation : Si vous arrivez auprès d’un groupe avec pour question : “...vous préférez qu’on vous ampute plutôt une jambe ou plutôt un bras ?” , il y a des chances pour que vos interlocuteurs s’opposent à votre proposition. Si vous arrivez en proposant une ambition réelle et sérieuse au même groupe, il y a des chances pour qu’il accepte de dialoguer “pour voir”.

 

3 - Faites identifier les problèmes et co-élaborer le(s) projet(s) : Dans chaque entreprise se posent des problèmes qui nuisent à l’efficacité. Généralement, les gens n’aiment pas rester dans les problèmes s’ils disposent de solutions moins problématiques. Certes, leur premier réflexe est souvent d’affirmer qu’il est normal de “marcher sur la tête” et cherchent à vous convaincre de tous les avantages qu’ils y trouvent. Une fois qu’ils ont convenu que marcher sur la tête fait mal à la tête, ils participent le plus souvent au diagnostic des problèmes. Passée la phase de scepticisme sur l’intention réelle de régler les problèmes, ils participent le plus souvent à l’émergence de solutions intelligentes. Beaucoup de gens savent ce qu’il faut faire. Il faut savoir élargir le spectre de ses interlocuteurs sans forcément se focaliser sur ceux qui parlent le plus fort....

 

Lire la suite...

 

Portrait de DRH : Marie G

Nous ouvrons une nouvelle rubrique dans notre magazine : portraits de DRH

Laurent Quivogne consultant et coach rédige des portraits de DRH. 
Vous souhaitez participer à cette rubrique, contactez nous par la rubrique contact

 


 

Marie est arrivée dans les RH après un parcours parsemés de virages. Des études de langues, qui l’ont menée en Afrique du Sud et aux États-Unis, puis de communication à Nantes. Après des premières expériences dans les relations presses orientées et le marketing, Marie a rejoint ERDF, devenue depuis Enedis. L’entreprise lui permet de prendre le virage vers les RH où elle s’occupe du plan de formation, de recrutement, en particulier des alternants. Un parcours qui révèle sa curiosité, son appétit, son engagement. Dans l’entreprise, mais aussi à la Jeune Chambre économique de Nantes où elle a occupé plusieurs mandats locaux et régionaux, dans le réseau « Les fameuses » – une communauté au service du féminin dans l’ouest de la France. Un engagement encore dans le sport qu’elle pratique sous de nombreuses formes – squash, tennis, football, basket – en particulier ce qui la mobilise beaucoup aujourd’hui : la course à pied, puisqu’elle a couru récemment le marathon de Paris avec celui de New-York en ligne de mire...

Lire la suite...

 

8 comportements à éviter pour ne pas couper dans les virages

courseParmi les tendances lourdes, nous observons celle qu’ont de plus en plus d’utilisateurs, qui consiste à vouloir “couper dans les virages”. Nous tentons d’analyser, de mesurer et surtout de contrer le phénomène

Notre métier consiste dans le fait de collecter de l’information fiable et pertinente afin de la mettre à disposition : des offres d’emploi à des demandeurs d’emplois et des cv à des offreurs d’emplois. L’information collectée porte sur le sujet, le verbe et le complément, c’est à dire, qui  propose quoi, à qui, quand, où, comment et pourquoi et subsidiairement pour combien. Si une de ces informations manque ou est erronée, l’affaire a peu ou n’a pas de chance d’aboutir.

 

CV désigne curriculum vitae soit “Parcours de vie”. Cela ne veut pas dire press-book, ni simple présentation de soi, ni survol d’un parcours de 15 ans en une seule ligne. Cela désigne une succession chronologique et précise d’étapes de la vie professionnelle.

Comment orienter des candidats vers une entreprise qui imagine ne pas avoir à exprimer son besoin ? Comment aiguiller un candidat qui ne donne pas les informations sur ce qu’il est et ce qu’il veut faire, qui donne des coordonnées erronées ou qui indique “...j’enverrai mon cv sur demande…”? Pourquoi un employeur appellerait-il un candidat rétif qui ne dit pas pourquoi il faut l’appeler ??

Les populations principalement concernées :

Les moins qualifiés et les plus qualifiés sont particulièrement concernés. Les juniors et les seniors sont aussi sur-représentés. Les pays du Maghreb et d’Afrique sont plus touchés que les autres pays

Les causes les plus observées :...

Lire la suite...

 

Nos services aux offreurs d'emplois

emploisNous avons reformulé nos 6 offres de services destinées aux entreprises et aux recruteurs.

Elles se répartissent selon les questions suivantes :

Vous avez plusieurs recrutements à effectuer dans les prochains mois:
Tournez vous vers la formule 1, Pack Intégral Voir plus

Vous avez un seul recrutement à effectuer dans les prochains mois :
Tournez vous vers la formule 2, Pack Annonce. Voir plus

Ces deux services vous offrent un plein accès illimité a la cvthèque
Le pack annonce vous permet de diffuser une annonce, le pack intégral autant que vous voulez

Vous avez un recrutement URGENT à effectuer dans les prochains mois :
Le pack annonce PLUS offre les mêmes services que le Pack annonce et vous propose de diffuser en plus votre offre sur les réseaux sociaux. Voir plus

Vous souhaitez uniquement utiliser la cvthèque
Utilisez alors le pack cvthèque, notre Formule 5, qui vous permet en plus de passer une annonce si vous le souhaitez. Voir plus

Ces 4 formules bénéficient d'emailings sur les candidats de la base de données de cv.

Vous "tombez" sur le cv unique qui vous intéresse :
Utilisez le pack CV notre Formule 6. Finalisez votre commande. Nous appelons le demandeur pour vérifier qu'il est en recherche. Voir plus

Vous souhaitez tester nos service :
Utilisez le Pack test Formule 4 GRATUITE : Une annonce anonyme, vous accédez aux réponses anonymes si les réponses vous intéressent vous transformez votre test en formule 1, 2, 3, 5 ou 6. Voir plus

Ici la présentation de l'ensemble des service : Voir plus

Ici le tableau comparatif de nos offres : Voir plus

Nous sommes à votre disposition pour vous aider à choisir la formule qui s'adapte le mieux à vos besoins

 

RGPD... ça c’est fait !!!

rgpd

Les législateurs européens ont réglementé la sécurité de nos données personnelles. Un Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de près de 100 pages décrit les obligations de chacun pour protéger les données personnelles qui sont en sa possession dans l’Union Européenne doit être mis en oeuvre avant le 25 Mai 2018.

 


Nous l’avons mis en oeuvre et sommes en conformité… ça c’est fait !!!

 

Cet exercice salutaire est intéressant : il force à revisiter tous les processus de l’entreprise. Les flux sont analysés, leur raison d’être discutée, leur périmètre de distribution redéfini, leur stockage et leur destruction explorés et définis, les relations avec les fournisseurs scrutées, celles avec les clients explicitées.

 

Nous recommandons à chacun d’observer de très près où sont archivées et stockées les données et leurs back-up, celles vous concernant chez vos fournisseurs et celles que vous fournissez à vos clients… dans ou hors l’Union Européenne ?...

 


Nous avons pu observer avec circonspection certains paradoxes :

Lire la suite...

 

Difficultés pour recruter : formation, respect, anticipation et mobilité

 appatsNous bouillons sur place, lorsque que nous entendons, relayées par les médias, certaines jérémiade de dirigeants qui n’arrivent pas à recruter. Certains ont vaguement essayé de passer une annonce sur un site gratuit entre une annonce de layette d’occasion et une annonce de perceuse électrique "peu utilisée". D’autres ont placardé une annonce griffonnée en demi A4 sur la porte d’entrée de leur boutique ou posté un ‘com’ sur leur page facebook qui compte 123 abonnés dont la famille. D’autres encore ont rapidement interrogé un agent de Pôle Emploi qui a fait ce qu’il a pu avec les moyens dont il disposait. Personne ne répond à leur aimable injonction qui ressemble en général à un pistolet posé sur la tempe “Urgent recherche un/une ...ajoutez ici le nom de la fonction” point final. Et là, tout de go, ceux-ci décrètent “...Je n’arrive pas à recruter...”....

 

Lire la suite...

 

La solitude du dirigeant

desertLorsque, consultant en accompagnement du changement, on me demandait ce que je faisais, j’avais l’habitude de répondre : “...j’accompagne des dirigeants lorsqu’ils ne peuvent pas encore parler à leurs collaborateurs de leurs projets et que leur conjoint(e) en a assez de les entendre parler de leur travail…”

Face aux petits calculs, aux langues de bois, aux langues de vipères ou au manque de discrétion des uns, face au manque de recul, de hauteur, d’inventivité ou de connaissance des autres, les dirigeants manquent souvent de “sparring partners” dans les phases amont de leurs projets.

D’un côté, annoncer un projet trop tôt risque de le voir mourir dans l’oeuf car des intérêts divergents vont tenter de ne pas le laisser se consolider, préférant un “match nul” plutôt qu’une partie qui risquerait de favoriser un “concurrent interne”. D’un autre côté, le projet ne pourra pas se mettre en oeuvre sans les collaborateurs. Il est donc important que le projet soit a minima “pré-réfléchi” avant de le partager.

L’ambition du dirigeant peut être sous-dimensionnée, sur-dimensionnée ou décalée des possibilités momentanées de l’entreprise. Le dirigeant a le droit de ne pas tout savoir, d’hésiter et de se méfier de lui-même. Il a besoin que ses raisonnements se confrontent à d’autres points de vue. Parfois, des études préalables discrètes doivent pour être menées pour lui. Des réorganisations légères ou profondes doivent pouvoir être imaginées. Des recrutements doivent parfois être envisagés pour permettre de renforcer des compétences qui manquent en interne...

 

Lire la suite...

 

Plaidoyer pour l’incertitude

 

choix 
...Ne pas savoir » pourrait être le mot d’ordre d’une nouvelle humanité.

Ne pas savoir qu’un être humain est coupable ou non ; certes il faut une justice. Considérons cependant que tout jugement est une mesure d’urgence, à défaut d’une connaissance plus profonde de la situation, voire un pis aller. C’est peut-être toute la noblesse du métier de juge que d’assumer l’imperfection de tout jugement et c’est la noblesse des défenseurs que de cultiver le doute. De même, dans notre vie quotidienne, ne pas émettre de jugement et, quand l’urgence le rend nécessaire, alors qu’il soit limité à la situation présente.

Ne pas savoir l’avenir, au risque soit de l’inconscience, soit du désespoir. Savoir, c’est arrêter de prospecter, d’inventer ; savoir, c’est contraindre l’action dans une seule direction quand ce n’est pas l’empêcher tout à fait.

Ne pas savoir les catastrophes à venir, sans pourtant ignorer toute menace ; voir cependant que l’inattendu se manifeste davantage dans la réalité que dans notre imaginaire de demain.

Ne pas savoir le passé, et pourtant cultiver la mémoire comme une chose fragile et vivante que le temps transforme aussi. Ne pas savoir les recettes, garder la tradition vivante et ne pas savoir non plus qu’il faut de ce passé faire table rase.

Ne pas savoir les réponses, sauf à titre transitoire, et seulement comme des hypothèses toujours réfutables ; considérer même qu’une hypothèse non réfutable est une croyance personnelle qu’il serait déraisonnable de vouloir imposer à autrui.

Ne pas savoir qui a tort, qui a raison, savoir seulement qu’on peut toujours approfondir le débat et que la vérité peut passer de l’un à l’autre, en fonction de la lumière changeante sur l’objet de notre discussion.

Ne pas savoir même notre ignorance, Ne pas savoir sans en faire une religion. Continuer malgré tout à chercher, à élaborer, continuer à chercher le savoir, tout relatif soit-il ; ne pas désespérer de nos fragiles appuis, de ce que l’on croit savoir, avoir l’audace de croire que l’action peut s’en nourrir.

 

Lire la suite...

 

Enligne vous souhaite une bonne année 2018

Enligne vous souhaite une bonne année 2018


Que cette année vous apporte tout ce que vous pouvez souhaiter : santé d’abord bien sûr et prospérité ensuite.
Nous rappelons à nos abonnés et aux personnes qui “likent” nos publications que pour vous servir de nos services vous devez impérativement vous inscrire directement sur nos sites en respectant scrupuleusement les consignes données et l’orthographe. Vous serez ensuite directement et personnellement alerté en priorité de toutes les annonces que nous recevons et qui peuvent vous intéresser.

Pour utiliser nos services d’emploi
- Recruteurs : les services qui vous sont proposés pour recruter des demandeurs d’emplois à partir de 105 €ht par mois
(Plus d’informations ici :https://enligne-fr.com/offreurs_emplois.php )
- Chercheurs d’emplois : inscrivez vous gratuitement et votre annonce sera diffusée automatiquement sur ceux de nos 3.000 sites ou celle ci est pertinente
(Plus d’informations ici :https://enligne-fr.com/demandeurs_emplois.php )

Pour utiliser nos services de stages
- Recruteurs : les services qui vous sont proposés pour recruter des stagiaires à partir de 35€ ht par mois
(Plus d’informations ici :https://enligne-fr.com/offreurs_stages.php )
- Stagiaires : inscrivez vous gratuitement et votre annonce sera diffusée automatiquement sur ceux de nos 3.000 sites ou celle ci est pertinente
(Plus d’informations ici :https://enligne-fr.com/demandeurs_stages.php )

Pour utiliser nos services de missions pour indépendants
- Donneurs d’ordres: les services vous permettent de proposer des offres de missions à des indépendants
(plus d’informations ici :https://enligne-fr.com/offreurs_missions.php)
- Indépendants : inscrivez vous gratuitement et votre annonce sera diffusée automatiquement sur les sites ou celle ci est pertinente puis commandez les contacts qui vous intéressent
(plus d’informations ici :https://enligne-fr.com/demandeurs_missions.php )

 

L'enjeu des effets de seuils

funambule Depuis toujours, en France, des rapports brillants sont rédigés sans la moindre prise en compte par les décideurs. Il en est plusieurs qui ont été rédigés depuis plusieurs quinquennats voire septennats sur les effets de seuils pour les entreprises de 10, 20 et 50 salariés et plus. Or presque toutes les nouvelles mesures de ces dernières années sur le travail ont renforcé ces effets de seuils sur le nombre de salariés.  Il nous semble pourtant, qu’il y a là une clef importante pour le déblocage de l’emploi en France si un peu d’intelligence et de travail sont mis en oeuvre. Nous pensons que c’est peut-être le bon moment pour relancer la question...

Lire la suite...

 

La différence entre tactique et stratégie

baron munchausenNous nous amusons régulièrement de ceux qui se gargarisent avec le terme de "stratégie", en espérant, peut-être inconsciemment, être comparés à Sun Tzu, Alexandre le Grand, ou Clausewitz.

La stratégie désigne les objectifs à atteindre à long terme. La tactique désigne les moyens et leur enchaînement court terme, qui concourent à l’atteinte des objectifs longs termes.

Concernant l’entreprise, l’objectif à long terme est le même que l’objectif à court terme : tirer des profits pour investir; investir pour tirer des profits... C’est relativement simple. En stratégie, tout le monde veut devenir riche : l'énoncé est rapide. En tactique, la question est de savoir comment on va faire : l’exercice est plus fin...

Lire la suite...

 

L'enjeu des formations internes

robotiqueDes efforts importants vont être mis en oeuvre sur la formation des chercheurs d’emplois. Des reportages montrent l’inadaptation des personnes mises sur le marché du travail, aux besoins de l’entreprise et le nombre impressionnant de postes vacants par faute de candidats qualifiés à proximité. Nous avons traité du problème de la mobilité des candidats qualifiés dans un autre article.
Nous voulons maintenant attirer l’attention sur l’aspect spécifique d’un nombre grandissant de champs d’expertises. Les technologies sont de plus en plus pointues, multiples et spécifiques. L’Etat ne peut pas couvrir, dans ses structures, l’ensemble des champs des formations nécessaires à l’ensemble des entreprises qui sont en perpétuel mouvement.

Beaucoup d’entreprises ont été contraintes de monter leur propre structure de formation interne pour pourvoir à leurs besoins de personnels formés.

Nous faisons plusieurs remarques.

Lire la suite...

 

Les enjeux de la mobilité

mobiliteLes événements récents de GM&S à La Souterraine mettent en lumière un problème de fond sur lequel les politiques devront un jour se pencher sérieusement : les difficultés liées à la mobilité.

L’usine de la Souterraine a été ouverte en 1962. De Gaulle voulait que les industriels s’installent à la campagne pour, déjà, revitaliser celle ci. L’usine est passée de 400 à 600 salariés tant que la direction a mis en oeuvre diversification et innovation.
Puis en 29 ans, l’entreprise a connu 10 repreneurs dont les derniers ont mené une politique sauvage et calamiteuse. Tout aussi calamiteuse a été la “riposte” des salariés, dont le monde a vu les emportements contre leur outil de travail, et celui de leurs clients. Ces derniers comportements n’ont pu que refroidir d’éventuels investisseurs.

Le Président de la République, dont une conversation privée a été “surprise” publiquement, s’en est pris, à juste titre, au “bordel” que nous venons de désigner en mettant en évidence des opportunités d’emplois qui existent à plus de 140 km de là.
Cette séquence montre qu’une étude sérieuse et approfondie sur les freins principaux qui s’opposent à la réunion de l’offre à la demandes et les solutions qui pourraient être mises en oeuvre, devrait être menée.

Mis à jour ( Mardi, 31 Octobre 2017 20:45 )

Lire la suite...

 

Envie de changer d'air

Votre envie de changer d'air

Les éléments se mettent en place en France pour qu'une reprise systémique se mette en oeuvre. 
Un des facteurs de votre développement passe par votre décision de dépasser les limites dans lesquelles vous vous trouvez.
Cette décision passe par l'envie de changement. Cette envie de changement passe par la prise de conscience que tout (ou presque) est possible si vous le voulez.

Enligne-fr.com : cv, emplois, missions et stages ce sont 3.000 sites spécialisés à votre disposition pour mettre en oeuvre votre ambition...

 

Lire la suite...

 

Les limites du low cost

low costCes derniers jours, une journaliste en quête de vérité, a pointé un doigt accusateur sur 2 entreprises dont les pratiques semblent pour le moins suspectes : 3 fois plus d’accidents du travail que la moyenne des concurrents pour l’une, des licenciements pour fautes graves érigés en système pour l’autre… Le tableau a été complété par l’actualité du lendemain : une compagnie aérienne supprime 20.000 vols en proposant un faible remboursement à des centaines de milliers de voyageurs lésés.

 

Une des entreprises propose des abonnements téléphoniques à 2 euros, le distributeur des produits alimentaires à des prix très en dessous de ceux de ses concurrents, la compagnie aérienne des billets trans-européens à 45 euros.

 

Nous n’avons entendu aucun “chercheur de vérité” faire remarquer que le point commun entre ces entreprises est qu’elles font toutes du “low cost”. Elles sont entrées sur leur marché en jouant des coudes entre leurs concurrentes déjà installées avec des nouveautés et surtout, dans ce que l’on considère là, des prix extrêmement attractifs.


Les clients se sont précipités sur les opportunités et ce faisant ont déstabilisé les entreprises en place. En entrant en tension dans des marchés qui se sont retrouvés en tensions, les techniques managériales ont vu fleurir des comportements de petits “Kapos” cherchant à tirer le plus possible de tout et tous. Le “client roi” a transformé ses fournisseurs en bourreaux. Et comme le client est aussi fournisseur de quelque chose quelque part, il se retrouve, à son tour, mis en esclavage progressivement par ses propres comportements.

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 10

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
375 Visiteurs connectés